lundi 24 mai 2010

Sortie de l'ouvrage les Enjeux diplomatiques et stratégiques 2010 (actualisé)

Sortie dans une dizaine de jours de l'ouvrage collecif Enjeux diplomatiques et stratégiques 2010 auquel j'apporte une contribution avec un article sur l'Afrique du Sud : "L’INOXYDABLE ANC : COMMENT INTERPRETER LES ELECTIONS DE 2009 EN AFRIQUE DU SUD ?"
En effet, le 22 avril 2009, la République sud-africaine a élu un nouveau Parlement, qui lui-même a élu un nouveau Président de la République. Jacob Zuma, investi le 6 mai 2009, assume donc les fonctions de chef de l’Etat et chef de l’exécutif national, comme le prévoit la Constitution sud-africaine de 1996. Parti historique de Nelson Mandela, le Congrès National Africain (ANC), bénéficie toujours de l’aura des mouvements de libération, et règne sans partage sur la scène politique du pays depuis 1994. Présentées six mois avant comme les élections les plus disputées depuis 1994, la campagne n’a pas tenu ses promesses et l’ANC s’est de nouveau largement imposé. Néanmoins l’ANC est autant un parti qu’un forum, et les rivalités qui y naissent sont apparues plus fortes que jamais. Dans un contexte de crise financière et économique internationale, une bonne partie des promesses électorales sera impossible à tenir. Les élections du 21 avril 2009, marquent-elles la fin de l’état de grâce post-apartheid du parti hégémonique ?.....la suite dans vos librairies !

Présentation de l'ouvrage par l'éditeur :
La crise a complexifié l'échiquier international. En rompant avec la politique de son prédécesseur, le Président Obama a redonné une image à l'Amérique. Il lui reste à réussir le plus difficile : sortir son pays des conflits post 11 septembre. De la dynamique de l'Asie orientale à la nouvelle politique du Brésil, la sortie de crise accélère l'émergence d'un système multipolaire. Un monde "post-américain" serait-il en train de naître alors que s'ouvre la deuxième décennie du XXIème siècle ?

1 commentaire:

  1. Bravo sonia
    à inscrire dans AGS : les alliés publient...
    égéa

    RépondreSupprimer