mardi 7 juin 2011

Le japon inaugure sa base djiboutienne

Le Japon a inauguré le 1er juin sa première base militaire à l'étranger. Rappeler vous nous avions consacré quelques billets à cette information il y a un quelques mois mettant en évidence le bouleversement dans la posture stratégique japonaise.

En effet la Constitution de 1946 interdit l’usage et le déploiement de forces à l’étranger. De nombreuses questions se posaient : "Est-ce la volonté d’occuper une place plus conséquente sur la scène internationale et le désir de rééquilibrer ses relations avec son partenaire américain ? Est-ce une porte d’entrée vers l’Afrique alors que la Chine et les autres concurrents asiatiques s’y implantent ? Finalement le Japon qui jusqu’à présent menait ce qu’on a appelé une « diplomatie du chéquier » peut-il passer de l’influence à la puissance ? "
Cette nouvelle base comprend : un bâtiment administratif, un réfectoire, des dortoirs, une piste d’atterrissage, des hangars pour la maintenance des deux avions P-3C, et un gymnase.
Billet
-Le Japon à Djibouti ICI et ICI
-Quel statut pour les forces japonaises à Djibouti ?

1 commentaire:

  1. le gabonais emergent10 juin 2011 à 02:56

    En effet la constitution japonaise interdit l envoie de troupes d auto-defense à l'etranger ... c est une constitution non violente . Mais nous assistons au japon a une l'emergence d'une opinion nostalgique de ce japon qui etait autrefois une puissance militaire... et des responsables politiques n hesitent pas à faire du lobbying pour la creation d une armée pour un japon puissant....

    et puis ne dis t on pas que le japon est un pays vivant sous le parapluie des américains ( ya qu a voir la multitude de base américaine au japon)
    les dernieres tentatives de s afranchir de la tutelle américaine lors de l arrivée du centre gauche au pouvoir, ont ete un pur fiasco .... diminution de bases militaire , delocalisation de la grande base américaine d okinawa ( ce qui a fortement deplu aux americains)... resultat , chute d hatoyama....
    non serieusement , avec un taux endettement a hauteur de 210% DE SON PIB je doute fort que le japon puisse jouer les gros bras dans la corne de l afrique , il s agit purement d un stratageme pour securiser leurs approvisionnement en matiere 1ere ...car n oublions pas qu avec cette instabilité au large de somalie , il est important d eviter des enlevements ou autre de ce genre ....

    RépondreSupprimer